(Crédit: DR)

Gérald Darmanin va demander la dissolution du CCIF et de BarakaCity

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce lundi matin sur Europe 1 qu’il demanderait la dissolution d’associations en conseil des ministres suite à l’assassinat par décapitation du professeur, Samuel Paty, vendredi. Outre le renforcement de la sécurité des établissements scolaires, le gouvernement entend aller plus loin avec des mesures « contre les structures, associations ou personnes proches des milieux radicalisés ». L’ancien ministre de l’Action et des Comptes publics vise notamment le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) et BarakaCity, une association caritative musulmane, populaire et controversée dont le fondateur, Idriss Sihamedi, est actuellement sous contrôle judiciaire, a-t-il souligné. En parlant du CCIF, Gérald Darmanin a expliqué: cette organisation « a été manifestement impliquée puisque le père, qui a lancé une fatwa contre ce professeur, y fait très clairement référence. Cette association touche des aides de l’Etat, des déductions fiscales et elle dénonce l’islamophobie d’Etat (…) Nous avons des éléments qui nous permettent de penser que c’est une ennemi de la République ».

Gérald Darmanin demande aussi aux préfets l’expulsion de 231 étrangers radicalisés. Des étrangers inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste. Parmi ces 231 personnes, 180 sont déjà en détention. Les 51 autres vont être arrêtés dans les prochaines heures. Gérald Darmanin a également demandé que la délivrance du statut de réfugié soit encadrée.

Gabriel Attal