(Crédit: DR)

Amélie Myriam Chelly sur Radio J: « Ces problèmes de confrontation discursive vont durer encore 20 ans »

La sociologue, spécialiste des processus de radicalisation à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) était l’invitée de Steve Nadjar dans le journal de 14h de Radio J ce lundi après-midi. Elle est revenue sur l’attentat contre le professeur d’histoire-géographie, Samuel Paty, vendredi à Conflans-Sainte-Honorine. « Il y a des établissements où les professeurs n’osent plus reprendre un élève quand il explique qu’il faut punir violemment et durement les homosexuels. Ils n’osent plus car ces professeurs se sentent en minorité discursive, c’est-à-dire que leur discours n’est plus majoritaire, il est contesté. Je pense que c’est un problème auquel on sera confrontés pendant au moins 2 voire 3 décennies. Il va falloir qu’on s’arme par rapport à ça mais en plus que certains corps de métiers soient formés à ces problématiques là, à ces confrontations discursives, à ces confrontations de violence », a déclaré Amélie Myriam Chelly.

Gabriel Attal