(Crédit: Twitter)

Le chef de la diplomatie saoudienne pousse pour des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens

Le ministre des Affaires étrangères saoudien a appelé jeudi 15 octobre à des pourparlers de paix directs entre Israël et les Palestiniens, tout en affirmant à nouveau que le royaume ne normalisera pas ses relations avec l’État hébreu tant que le conflit ne sera pas résolu. Dans une interview avec un groupe de réflexion basé aux États-Unis, le prince Faisal bin Farhan Al Saud, a souligné le soutien de Ryad à l’initiative de paix arabe, qui considère un État palestinien comme une condition préalable au rapprochement entre Israël et le monde arabe. « Nous nous félicitons des récents efforts visant à rassembler les parties vers un plan de paix global, car une étape importante pour un Moyen-Orient sûr reste un accord de paix entre Israël et les Palestiniens. Toutes les autres choses en découleront », a indiqué le ministre saoudien des Affaires étrangères au Washington Institute for Near East Policy.

Gabriel Attal