(Crédit: DR)

Israël refuse des visas à des membres de l’ONU après une liste noire concernant les implantations

Israël a refusé de renouveler les visas de la plupart des membres du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) dans les mois qui ont suivi la publication d’une liste noire des entreprises faisant des affaires en Judée-Samarie, selon le Jérusalem Post. Le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, a confirmé jeudi 15 octobre que neuf des 12 membres du personnel étranger avaient quitté Israël depuis août, car leurs visas n’avaient pas été renouvelés. Trois autres salariés qui devaient commencer à travailler en Israël n’ont pas été autorisés à entrer, et trois autres restent jusqu’à l’expiration de leur visa dans les mois à venir. L’ONU avait publié sa base de données en février de 112 entreprises opérant à Jérusalem-Est, sur le plateau du Golan et en Judée-Samarie. Il s’agissait de la première liste de ce type concernant un pays. Bien que la liste n’accuse pas spécifiquement les entreprises de violer le droit international, Israël, qui soutient que cette activité commerciale est légale, redoute que la liste noire ne soit utilisée pour soutenir les boycotts.

Gabriel Attal