(Crédit: DR)

Fabrice Lorin sur Radio J: « Le couvre-feu nous interroge sur notre rapport à l’autre, la maladie et la loi »

Le psychiatre, Fabrice Lorin, était l’invité de Steve Nadjar dans le journal de 14h de Radio J ce vendredi après-midi. Le président de la communauté juive de Montpellier est revenu sur le couvre-feu qui débutera dans huit métropoles du pays ce vendredi à minuit et sur son impact au sein de la communauté juive. Il a développé une théorie de perception des mesures. « Que ce soit le confinement, le port du masque, les distanciations physiques, le couvre-feu, cela nous interroge au niveau de trois dimensions. Premièrement, notre rapport à l’autre, ce qu’on appelle en psychologie l’altérité. C’est-à-dire qu’est ce que je fais passer en premier ? Est ce que je fais passer mon intérêt personnel ou en priorité l’intérêt de l’autre ? Le deuxième rapport est celui à la maladie. Soit on a la peur de la maladie soit pas du tout. (…) Le troisième est notre rapport à la loi. Je pense que nous juifs sommes extrêmement sensibles à notre rapport à la loi. On l’observe et en même temps on la discute sans arrêt. Soit il y a des gens qui vont obéir à la loi de manière rigoureuse soit il y a des gens qui vont refuser cette loi », a déclaré Fabrice Lorin.

Gabriel Attal