Image d'illustration du cimetière juif de Rosenwiller (Crédit: DR)

De fortes pluies révèlent des restes du cimetière juif roumain détruit par les fascistes en 1943

De fortes pluies dans le nord-est de la Roumanie ont dévoilé la semaine dernière une chambre souterraine pleine de pierres tombales d’un cimetière juif détruit en 1943, à Iasi. Les averses ont provoqué l’effondrement du plafond de la cache, exposant des fragments de dizaines de pierres tombales ornées. Les plus anciennes tombes dans le cimetière datent de 1467, a écrit l’historien Adrian Cioflancc sur Facebook dimanche. Le cimetière, qui comptait plus de 20 000 tombes, a été rasé sur ordre d’Ion Antonescu, le Premier ministre roumain en temps de guerre. En 1941, Iasi a été le site de l’un des pogroms les plus tristement célèbres de la Shoah, au cours duquel environ 15 000 Juifs sont morts.

Gabriel Attal