(Crédit: Facebook)

Le romancier israélien Yehoshua Kenaz est décédé du coronavirus

Le romancier israélien, traducteur des classiques de la littérature française en hébreu, Yehoshua Kenaz, est décédé lundi 12 octobre du coronavirus, a annoncé le quotidien Haaretz pour lequel il avait travaillé. Né en 1937 en Palestine mandataire, ce spécialiste de la littérature française avait traduit en hébreu Balzac, Stendhal, Sartre et d’autres auteurs français. Il avait aussi fait connaitre le commissaire Maigret aux Israéliens, ayant traduit plusieurs romans policiers de Georges Simenon. « Israël c’est la maison et la France, c’est le monde », avait affirmé Yehoshua Kenaz, selon le Haaretz. Le président de l’Etat d’Israël, Reuven Rivlin, lui a rendu hommage sur son compte Twitter, évoquant « une grande perte pour la culture israélienne ».

Gabriel Attal