(Crédit: porte-parole de la police)

Nouvelles manifestations en Israël contre Benyamin Netanyahou

Une centaine de manifestations ont été organisées mardi soir dans tout le pays malgré la mise en place de nouvelles restrictions. A Tel Aviv, sur la place Habima, des centaines de personnes se sont rassemblées. Des affrontements ont éclaté en début de cortège avec la police alors que des manifestants tentaient de passer à travers un cordon de sécurité. La police a rapporté: «Les manifestants n’ont pas pris soin d’observer la distanciation sociale, mettant ainsi en danger la santé publique et violant les règlements d’urgence. Nous appelons le grand public à faire preuve de responsabilité et à se joindre à l’effort national pour arrêter la propagation du coronavirus. »

Des manifestations violentes ont éclaté dans des quartiers orthodoxes du pays. A Mea Sharim, la police a été attaquée par des manifestants orthodoxes en colère qui ont bloqué des routes avec des poubelles en feu, lancé des pierres et des objets métalliques sur les forces de l’ordre. La police a déclaré que 17 personnes avaient été arrêtées pour avoir perturbé l’ordre public et attaqué des agents dans la capitale. A Modiin Illit également, sept manifestants ont été arrêtés. Quatre policiers ont été blessés dans le pays.

Christophe Dard