(Crédit: porte-parole)

Une ministre Likoud sous le feu des critiques après avoir violé le confinement

La ministre israélienne de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel (Likoud), est sous le feu des critiques ce lundi, alors qu’elle a violé le confinement – puis a tenté de le cacher aux responsables de la santé. Selon un rapport publié lundi par le quotidien Haaretz, Gila Gamliel a violé les restrictions du confinement la semaine dernière lorsqu’elle et son mari se seraient rendus à Tibériade, où ils sont restés pendant Kippour. Le couple vit à Tel Aviv, à 157 kilomètres au sud-ouest de Tibériade. La ministre s’est excusée: « J’ai commis une erreur de jugement et il y avait la place pour agir différemment. Je m’excuse auprès du public et déclare que je paierai l’amende requise. » Dans le cadre du confinement actuel, les Israéliens n’ont pas le droit de voyager à plus d’un kilomètre de chez eux, sauf pour les « besoins essentiels ».

Gabriel Attal