(Crédit: capture d'écran YouTube)

Des dizaines d’orthodoxes arrêtés à Jérusalem et Bnei Brak suite à des affrontements avec la police

31 orthodoxes à Jérusalem et à Bnei Brak ont été arrêtés dimanche soir lors de violents affrontements entre des officiers et des personnes manifestant contre les restrictions du confinement complet. Deux officiers ont été légèrement blessés dans la capitale israélienne lors d’un affrontement. Les manifestants ont également endommagé plusieurs voitures de patrouille, véhicules privés et bâtiments municipaux.

Dans le détail, 18 protestataires ont été arrêtés à Jérusalem pour avoir jeté des pierres sur des policiers à Mea She’arim. A Bnei Brak, la police a tenté pendant plusieurs heures de disperser un rassemblement illégal à la synagogue Agudat Ovdei Yisrael. 13 manifestants ont été arrêtés. Plusieurs hommes ont crié et dansé devant les officiers, les appelant « nazis »; « bâtards » et leur demandant de « retourner en Allemagne ».

Gabriel Attal