(Crédit: DR)

L’Arménie rappelle son ambassadeur en Israël à cause du conflit au Haut-Karabakh

L’Arménie a déclaré jeudi 1er octobre qu’elle avait rappelé son ambassadeur en Israël pour protester contre la fourniture d’armes israéliennes à l’Azerbaïdjan. Ce dernier avait reconnu avoir utilisé des armes de fabrication israélienne dans ses combats avec les forces ethniques arméniennes autour du Haut-Karabakh, où de violents affrontements cette semaine ont suscité des appels internationaux à un cessez-le-feu immédiat. Protestant contre les exportations d’armes israéliennes, la porte-parole du ministère arménien des Affaires étrangères, Anna Naghdalyan, a déclaré que « le style de travail d’Israël était inacceptable. Le ministère doit rappeler son ambassadeur en Israël. » Interrogée sur les détails des ventes d’armes à l’Azerbaïdjan, une porte-parole du ministère israélien de la Défense a refusé de commenter.

Selon le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI), un important groupe de réflexion sur les conflits et les armements, Israël a fourni à l’Azerbaïdjan quelque 825 millions de dollars d’armes entre 2006 et 2019. Ces exportations comprenaient des drones, des munitions flottantes, des missiles antichars et un système de missiles sol-air, selon les informations de la base de données sur les transferts d’armes du SIPRI.

Gabriel Attal