(Crédit: Haim Zach/GPO)

Netanyahou a dû demander une procuration en urgence à Ashkenazi pour signer les accords d’Abraham

A Washington, Benyamin Netanyahou a été informé à la dernière minute par le procureur général qu’il n’avait pas l’autorité légale pour signer les accords et qu’il devait officiellement demander le consentement du ministre des Affaires étrangères israélien. Rapidement, une procuration de Gabi Ahskenazi, le chef de la diplomatie, lui a été envoyée. Les accords de normalisation avec les Emirats Arabes Unis (EAU) et le Bahreïn doivent en tout cas être approuvés par le gouvernement et la Knesset avant d’entrer en vigueur.

Gabriel Attal