(Crédit: Crédit: capture d'écran YouTube/IISS)

Ministre des Emirats: les F-35 ne font pas partie de l’accord avec Israël, mais l’Etat palestinien l’est

Lors d’un briefing virtuel ce mardi, le ministre des Affaires étrangères des Émirats Arabes Unis (EAU), Anwar Gargash a déclaré que la vente d’avions furtifs F-35 n’était pas inscrite dans l’accord de normalisation avec Israël qui sera signé à la Maison Blanche. Ces deux choses, l’achat des avions F-35 par les EAU et les accords d’Abraham, sont « très distincts », a-t-il ajouté. Les Emirats sont « comme tout pays qui prend son armée au sérieux, cherche toujours à moderniser son armée. Donc, notre demande pour le F-35 et d’autres systèmes [militaires] est antérieure à cet accord. Cela est sur la table depuis bien plus longtemps », a indiqué Gargash. Les F-16, qui sont la pierre angulaire de la flotte aérienne émiratie, ont deux décennies et doivent être remplacés, a expliqué le chef de la diplomatie.

Gabriel Attal