La top-modèle a écopé de 610 000 euros d'amende (Crédit: DR)

La mannequin Bar Refaeli condamnée pour fraude fiscale

La mannequin israélienne, Bar Refaeli, a été reconnue coupable d’avoir fourni de fausses déclarations concernant ses périodes de résidence à l’étranger afin d’éviter des taxes israéliennes. La justice israélienne a condamné la célèbre top-modèle à neuf mois de travaux d’intérêt général et à une amende de 2,5 millions de shekels (610 000 euros). La mère de Bar Refaeli, Tzipi Refaeli, qui avait également plaidé coupable et négocié un accord de peine, a de son côté été condamnée à 16 mois de prison et à une amende de 2,5 millions de shekels, en plus du paiement de ses arriérés fiscaux.

Eric Haddad