(Crédit: DR)

Emmanuel Macron en Corse affirme que « la Turquie n’est plus un partenaire dans la région »

En Corse pour le sommet des sept pays du sud de la Méditerranée, Emmanuel Macron a exhorté jeudi 10 septembre l’Europe à parler d’une seule voix et à se montrer « ferme » face à la Turquie en Méditerranée orientale. « L’Europe doit avoir une voix plus unie et plus claire » face à la Turquie, a déclaré le président français à Porticcio. Il décrit les comportements de Recep Erdogan comme « inadmissibles » et appelle ce dernier à « clarifier ses intentions ». « Force est de constater que la Turquie n’est plus un partenaire dans cette région », a souligné le président français lors d’une conférence de presse. Il a déploré notamment la signature par Ankara « d’accords inacceptables avec le gouvernement d’entente libyen niant les droits légitimes de la Grèce ». Emmanuel Macron a jugé tout aussi « inacceptables » les pratiques turques de forage en zone économique exclusive chypriote. 

Gabriel Attal