Le carburant alimente la centrale électrique qui a fermé la semaine dernière (Crédit: DR)

Israël serait disposé à reprendre les livraisons de carburant à Gaza en échange d’un retour au calme

Les Israéliens seraient disposés à reprendre les livraisons de carburant à Gaza en échange d’un retour au calme. Ce carburant alimente la centrale électrique qui a fermé la semaine dernière. Actuellement, l’enclave reçoit moins de quatre heures d’électricité par jour, via Israël, ce qui pourrait avoir des « effets dévastateurs », a prévenu l’ONU mardi.

Eric Haddad