Un responsable iranien affirme que l’explosion sur le site nucléaire de Natanz est due à un « sabotage »

Un incendie dans la centrale nucléaire iranienne de Natanz le 2 juillet a été le résultat d’un sabotage, a déclaré dimanche 23 août le porte-parole de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique à la chaîne de télévision publique al-Alam. En juillet, le principal organe de sécurité iranien a déclaré que la cause de l’incendie avait été déterminée, mais qu’elle serait annoncée plus tard. Les responsables iraniens ont affirmé que l’incendie avait causé des dommages importants qui pourraient ralentir le développement de centrifugeuses avancées d’enrichissement d’uranium.

Gabriel Attal