Le chef du conseil de souveraineté soudanais, Abdel-Fatah Al-Burhan (Crédit: DR)

Un porte-parole du gouvernement soudanais limogé après avoir admis des contacts avec Israël

Haider Badawi Sadiq, porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, a été limogé mercredi après avoir déclaré que le Soudan et Israël discutaient de la normalisation des relations, selon Al-Jazeera. Il avait admis implicitement des contacts avec Israël, avant d’être finalement contredit. Un peu plus tôt mardi, le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères, Haider Badawi avait jugé « courageuse » la décision des Emirats Arabes Unis, qui trace, « la bonne voie pour le reste du monde arabe ». Le diplomate a même ajouté qu’il n’y avait pas « de raison pour la poursuite de l’hostilité entre le Soudan et Israël ». Une déclaration immédiatement démentie par le ministère soudanais des affaires étrangères, mardi soir. « La question des relations avec Israël n’a pas été discutée et l’annonce a été faite sans autorisation. »

Ilana Ferhadian