La menace sur le front libanais est plus que jamais présente sur Israël (Crédit: DR)

Washington menace de mettre son véto au prolongement du mandat de la FINUL

Les Etats Unis soutiennent Israel dans sa lutte contre le terrorisme régional, et notamment contre le Hezbollah. Hier, mercredi 12 août, Washington a ainsi menacé de mettre son veto au prolongement du mandat de la FINUL. 

Ces dernières années, les Etats-Unis ont souvent reproché à la mission onusienne de ne pas être assez offensive, voire de fermer les yeux sur la présence menaçante et les activités du Hezbollah aux frontières d’Israël. Pour y remédier, la Maison Blanche souhaite aujourd’hui que toutes les restrictions sur les mouvements des « soldats de la paix » soient levées, afin de mieux surveiller les activités du Hezbollah.

Concrètement, les États-Unis demandent que le nombre maximum de soldats passe de 15.000 à 11.000, avec un plus grand nombre d’entre eux déplacés vers la zone frontalière où ils peuvent avoir un plus grand impact.