Source: porte-parole de l'armée.

Nouveaux raids de Tsahal cette nuit à Gaza après des attaques de ballons incendiaires

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’armée israélienne a attaqué plusieurs cibles du Hamas. A l’aide d’avions de combat, d’hélicoptères et de chars de Tsahal, Tsahal a précisément visé un complexe militaire, une infrastructure souterraine et des postes d’observation du groupe terroriste.

Une riposte d’Israël après le départ d’une soixantaine de départs de feu le long de la frontière avec Gaza. Des incendies liés aux lancements de ballons incendiaires ce mardi 11 août, provoquant  un certain nombre de problèmes dans le sud du pays. Les autorités ont notamment déclaré qu’elles combattaient mardi soir un vaste incendie dans la région d’Eshkol, ce qui a nécessité l’évacuation d’un certain nombre de familles bédouines vivant dans la région.

De son côté, Israel ne compte rien laisser passer. Lors d’une visite militaire, ce mardi, le ministre de la défense Benny Gantz a averti les palestiniens :


« Nous ne sommes pas prêts à accepter ça et en conséquence, nous avons fermé le passage de Kerem Shalom. Ils feraient bien de cesser de perturber la sécurité et le calme en Israël. Sans quoi nous devrons réagir, et avec force. »

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a également adopté un ton menaçant en visitant la base aérienne de Hazor dans le centre du pays, accusant l’Iran d’être derrière les attaques de ballons de Gaza.

« Le terrorisme des ballons coûtera très cher (…), nous exigerons un lourd tribut. Nous l’avons fait dans le passé et nous le ferons à nouveau. »