Un dispositif qui donne de l'espoir aux agriculteurs face à la sécheresse et la rareté de l'eau douce / (Crédit : DR)

Une start-up israélienne permet aux agriculteurs de cultiver dans de l’eau salée

Une start-up israélienne a développé une technologie qui permet aux agriculteurs de cultiver la terre malgré la salinité de l’eau ou du sol dont ils disposent. Un dispositif qui offre un espoir de surmonter les défis liés à la sécheresse et à la rareté de l’eau douce.

Dotan Borenstein, le PDG SaliCrop, entreprise basée à Kfar Vitkin, a décidé d’entreprendre un projet qui aiderait les agriculteurs côtiers dans la région de Mumbai en Inde.

Le produit offert par SaliCrop n’implique pas l’utilisation d’un organisme génétiquement modifié, mais il est basé sur la chimie humide.  Les matériaux sont totalement sûrs et donnent aux cultures une forme d’immunité contre le sel et les conditions de sécheresse », a déclaré Borenstein.

En 2018, la technologie a commencé à être utilisée par des agriculteurs en Israël et en Inde. Au fil du temps, le dispositif a été utilisé sur une variété de cultures, y compris le riz, le maïs, le blé, le millet, les tomates, les épinards et la coriandre.

La start-up souhaite permettre aux petits et grands agriculteurs de cultiver même dans des conditions difficiles, et dans des régions où l’agriculture n’est pas viable économiquement.