(Crédit: capture d'écran Twitter)

Jusqu’à 300.000 personnes pourraient se retrouver sans domicile à Beyrouth

Selon le gouverneur de Beyrouth, jusqu’à 300.000 personnes pourraient se retrouver sans domicile après la double explosion. Les dommages s’étendent à près de la moitié de la ville, précise-t-il. Cette catastrophe pourrait coûter plus de trois milliards de dollars.

La communauté internationale propose son aide. Les Etats-Unis, la France, le Qatar, l’Iran et même Israël, ont offert leur aide. Côté français, un premier avion s’apprête à décoller avec à son bord 55 sapeurs-sauveteurs de l’Unité de sécurité civile n.1 de Nogent-le-Rotrou.

Eric Haddad