Cette liste noire est un frein aux investissements pour le Soudan (Crédit: IRIS)

Le Soudan prêt à agir pour que les Etats-Unis les retirent de la « liste noire » des pays soutenant le terrorisme

Le Soudan a salué la décision samedi 1er août des Etats-Unis qui se sont dit prêts à le retirer de la liste des pays soutenant le terrorisme. Le pays africain a déclaré qu’il souhaitait agir pour rendre ce retrait effectif. Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, avait affirmé jeudi que le retrait du Soudan de la liste noire des États soutenant le terrorisme serait « une bonne chose ». Le gouvernement de transition « a accueilli favorablement les propos de Pompeo et s’engage à faire ce qui est de son ressort pour répondre aux exigences de l’administration américaine, afin qu’elle agisse positivement sur ce dossier », a-t-il annoncé dans un communiqué publié par la presse.

Les États-Unis sont actuellement en négociations avec le Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, pour sortir le pays de cette liste américaine qui constitue un frein aux investissements sur le territoire.

Gabriel Attal