La loi s'applique à quiconque était citoyen de l'Empire austro-hongrois ou résidait en Autriche avant le 12 mars 1938 (Crédit: Shutterstock)

L’Autriche autorise des dizaines de milliers d’Israéliens à obtenir la citoyenneté autrichienne

Des dizaines de milliers d’Israéliens, dont les récidivistes ayant fui l’Autriche en raison de la persécution nazie, pourront obtenir la citoyenneté autrichienne gratuitement à partir du mois prochain. L’ambassadrice d’Autriche en Israël, Hannah Liko, a confirmé la nouvelle ce dimanche, ajoutant que le service serait gratuit.

Le 19 septembre 2019, le parlement autrichien avait approuvé à l’unanimité un amendement à la loi sur la citoyenneté, qui permet aux survivants de la Shoah et à leurs descendants d’obtenir la citoyenneté autrichienne sans renoncer à leur nationalité actuelle. L’amendement fait partie d’un effort du gouvernement autrichien et du chancelier Sebastian Kurz pour se réconcilier avec ceux qui avaient souffert sous le régime nazi du pays de 1938 jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945. Auparavant, seuls les survivants eux-mêmes avaient le droit de recevoir la citoyenneté. En outre, la citoyenneté n’était offerte qu’à ceux qui avaient quitté l’Autriche avant 1945. Désormais, la loi s’applique à quiconque était citoyen de l’Empire austro-hongrois ou résidait en Autriche avant le 12 mars 1938, date à laquelle le Troisième Reich a annexé le pays.

Gabriel Attal