Mme Moore-Gilbert a toujours clamé son innocence (Crédit: DR)

Une citoyenne anglo-australienne détenue en Iran « en parfaite santé » selon Téhéran

Accusée d’espionnage, une scientifique anglo-australienne emprisonnée en Iran depuis 2019 serait en « parfaite santé » et devrait rencontrer la semaine prochaine l’ambassadeur d’Australie à Téhéran, a indiqué l’agence officielle de presse iranienne Irna. L’agence a tenu à démentir mercredi soir des informations du journal anglais The Guardian selon lesquelles Kylie Moore-Gilbert était souffrante.

Mme Moore-Gilbert est « en parfaite santé, et selon des arrangements convenus précédemment, l’ambassadeur d’Australie la verra la semaine prochaine », a indiqué l’agence. Une rencontre qui devrait s’opérer à la prison Qarchak, au sud-ouest de Téhéran.

Professeure spécialisée en études islamiques à l’Université de Melbourne, Mme Moore-Gilbert a été condamnée à dix ans de prison en Iran pour espionnage. Elle a toujours clamé son innocence.