Twitter a mis 6 jours à supprimer ses propos (Crédit: DR)

Le rappeur britannique Wiley s’excuse pour ses propos antisémites publiés sur Twitter

Le rappeur britannique, Wiley, s’est excusé mercredi 29 juillet de ses publications « considérés comme antisémites » sur Twitter, après la suppression de son profil par la plateforme, et l’annonce de son ancien agent de « couper les liens » avec lui. Le chanteur a présenté ses excuses sur la chaîne de télévision Sky News: « Je tiens à m’excuser pour avoir fait des généralités et des commentaires qui ont été considérés comme antisémites. »

John Woolf, son ancien manager, lui-même de confession juive, dit avoir totalement « coupé les liens » avec l’artiste. Twitter a mis six jours à supprimer ses propos et, devant l’indignation des internautes face à une sanction si tardive, le réseau social a présenté ses excuses mercredi pour avoir tardé à réagir. « Nous condamnons fermement l’antisémitisme » et « sommes désolés de ne pas avoir agi suffisamment rapidement » a déclaré un porte-parole de Twitter. 

La ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel a adressé un courrier aux géants des réseaux sociaux pour demander pourquoi ces publications haineuses étaient restées en ligne plus de douze heures avant d’être effacées.