Le ministre de la Santé a relevé une augmentation de la proportion de tests positifs (Crédit: DR)

Olivier Véran: pas encore de « deuxième vague » du coronavirus en France mais « il ne faut pas lâcher »

Le ministre de la Santé français, Olivier Véran, a déclaré ce mercredi matin sur LCI que la France n’était « pas dans une deuxième vague du coronavirus », mais « il ne faut pas lâcher » les efforts si on veut l’éviter. « Des clusters émergent, on a quelques signaux d’alerte en provenance de certains hôpitaux avec une tendance à l’augmentation du nombre d’admissions, et nous testons beaucoup plus », a précisé Olivier Véran. Le ministre de la Santé a noté « une augmentation de la proportion de tests positifs ». « Nous enregistrons un certain nombre de diagnostics chez des patients plus jeunes. » Véran a souligné que ce serait « par notre comportement collectif et par l’action déterminée des pouvoirs publics que nous éviterons cette deuxième vague ».

Gabriel Attal