4 manifestants ont été arrêtés (Crédit: capture d'écran Facebook)

Manifestation contre le ministre de la sécurité intérieure à Tel Aviv, au moins 5 blessés

Un millier de manifestants se sont rassemblés mardi soir à Tel Aviv pour protester contre les violences policières et les tentatives du ministre de la Sécurité intérieure, Amir Ohana, d’empêcher les manifestations de se dérouler à l’extérieur de la résidence officielle du Premier ministre à Jérusalem. La manifestation était organisée par le mouvement des drapeaux noirs. Des heurts avec des militants d’extrême droite pro Likoud qui ont intégré le rassemblement ont éclaté dans la nuit. Ils ont frappé et ont donné des coups de pied à certains protestataires, en leur jetant des chaises et en leur pulvérisant du gaz lacrymogène. Au moins cinq manifestants ont été blessés et soignés dans les hôpitaux locaux. Quatre personnes ont été arrêtées par la police.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a exigé l’arrestation des auteurs d’attaques violentes contre des manifestants appelant à l’éviction du Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Ils doivent être arrêtés et traduits en justice, la manifestation ne sera pas réduite au silence tant que nous serons ici », a-t-il affirmé.

Gabriel Attal