Le président Emmanuel Macron avait condamné le déboulonnage des statues le 14 juin / (Crédit : Wikipédia)

Le philosophe Alain Finkielkraut lance un appel contre le déboulonnage des statues

Alain Finkielkraut a appelé à stopper le déboulonnage des statues en France dans une tribune publiée ce mercredi dans le journal Valeurs Actuelles. Ces dernières semaines, la France, comme d’autres pays européens, est traversée par le mouvement né aux Etats-Unis contre les monuments honorant la mémoire de personnalités jugées racistes, ayant joué un rôle durant la période coloniale.

« Nous risquons de nous lancer dans un processus qui n’aura pas de fin, qui ne pourra pas en avoir. C’est Colbert aujourd’hui, ce sera Jules Ferry demain, parce qu’il disait que le devoir des races supérieures était de « civiliser les races inférieures' », a déclaré le philosophe.

 Alain Finkielkraut va même plus loin en dénonçant que « derrière la vague de déboulonnages de statues se cache un racisme anti-blancs et la haine de la civilisation occidentale, coupable de tous les maux ».

Le chef de l’Etat Emmanuel Macron a affirmé le 14 juin que la France serait « intraitable » face au racisme mais n’effacerait « aucune trace ni aucun nom de son histoire », et « ne déboulonnera pas de statue ».