Les tableaux en question mettent en scène trois perspectives d'une mer agitée, et de gilets et bouées de sauvetage sur la plage (Crédit: DR)

L’artiste anglais Bansky vend une de ses œuvres pour financer un hôpital palestinien

Le street-artiste anglais, Banksy, reversera l’argent récolté lors de la vente aux enchères d’une de ses œuvres, évaluée à plus d’un million de dollars, à un hôpital de Bethléem en Judée-Samarie, d’après une déclaration d’un de ses collaborateurs. Les tableaux en question mettent en scène trois perspectives d’une mer agitée, et de gilets et bouées de sauvetage sur la plage, « en allusion aux vies perdues en mer pendant la crise des migrants en Europe dans les années 2010 », explique la maison Sotheby’s sur son site internet.

Jusqu’à présent exposée dans le hall de l’hôtel « Walled-Off », l’œuvre est évaluée à 1,5 millions de dollars (soit 1,2 millions d’euros). L’artiste qui ne dévoile toujours pas son identité est déjà le créateur de plusieurs graffitis à Bethléem, où il a ouvert son hôtel en 2017. Bansky a déjà réalisé ce genre d’action, en mai, une de ses œuvres en hommage au personnel soignant en première ligne face au coronavirus a été installée dans un hôpital au Royaume-Uni. Une œuvre dont les bénéfices tirés de la vente iront au système de santé britannique.