Le Hezbollah a démenti être derrière l'attaque (Crédit: GPO)

Benyamin Netanyahou avertit le Hezbollah d’une « réponse forte et puissante »

Au lendemain de la tentative d’infiltration de membres du Hezbollah sur le mont Dov, au nord d’Israël, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a prévenu lundi soir le groupe terroriste libanais d’une « réponse forte et puissante » à toute nouvelle attaque possible. Le chef du gouvernement a affirmé lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Défense, Benny Gantz, que le Hezbollah « jouait avec le feu ». Le Hezbollah a, lui, nié être derrière cette attaque contre l’Etat hébreu.

« Le Hezbollah doit savoir qu’il joue avec le feu. Toutes les attaques contre nous se heurteront à la force brutale. [Le chef du Hezbollah Hassan] Nasrallah a déjà commis une grave erreur en sous-estimant la volonté d’Israël de se défendre et le Liban en paiera le prix fort. Je suggère qu’il ne fasse plus cette erreur », a lancé Benyamin Netanyahou.

Gabriel Attal