L'incident s'est produit près du mont Dov dans le nord d'Israël (Crédit: Wikimedia Commons)

Israël déjoue une tentative d’infiltration du Hezbollah, pas de blessés du côté israélien

Des coups de feu ont été entendus le long de la frontière nord israélienne ce lundi après-midi, suite à des journées tendues au cours desquelles les Forces de Défense Israéliennes ont renforcé leur présence près du Liban en prévision d’une attaque du Hezbollah. L’armée israélienne a déclaré qu’un incident de sécurité s’était produit près de la région du mont Dov dans le nord d’Israël, également connue sous le nom de fermes de Sheba’a. Les habitants de la région ont reçu l’ordre de rester chez eux.

Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou et le ministre de la Défense, Benny Gantz, ont été informés de l’incident lors de leurs réunions respectives. Le chef du gouvernement israélien a déclaré: « Nous sommes face à un grave incident sécuritaire. » Selon des informations non confirmées de sources d’information libanaises, le Hezbollah aurait attaqué un véhicule de Tsahal patrouillant à la frontière nord avec un missile guidé antichar. L’Etat hébreu a démenti l’information. Benyamin Netanyahou tient une réunion de sécurité au commandement de Tsahal à Tel Aviv en ce moment.

La cellule terroriste, qui comptait entre trois et quatre membres du Hezbollah, aurait traversé la frontière – également connue sous le nom de Ligne bleue – sur plusieurs mètres en territoire israélien et a été identifiée par les soldats de Tsahal qui ont ouvert le feu. La cellule s’est enfuie au Liban. Le porte-parole de l’armée, Hidai Zilberman a déclaré qu’il n’y avait pas eu de blessés ou de victimes du côté israélien. Les routes ont rouvert au trafic.

Gabriel Attal