Certains ministres s'insurgent aussi contre l'absence de femmes (Crédit: GPO)

Des ministres s’insurgent contre la nouvelle composition du cabinet coronavirus allégé en Israël

Plusieurs ministres du gouvernement ont vivement critiqué la formation d’un nouveau cabinet coronavirus allégé (de 16 à 10 ministres) en raison soit de leur propre omission ou du fait qu’il n’y ait pas une seule femme dans le panel. Le gouvernement a décidé de réduire la taille du cabinet pour rendre son processus décisionnel plus efficace. Le ministre du Logement et de la Construction Ya’acov Litzman aurait quitté la réunion plénière du cabinet ce dimanche matin, affirmant que ses près de dix ans d’expérience à la tête du ministère de la Santé auraient été une ressource importante pour le cabinet coronavirus, selon Kan News. Litzman a voté contre la création du nouveau cabinet.

La ministre de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel, a qualifié le nouveau cabinet coronavirus de « pathétique », affirmant que l’inclusion du ministre de la science et de la technologie aux dépens du ministre de l’Éducation était « illogique ». Le ministre de l’Éducation, Yoav Gallant, s’est également opposé à son exclusion du nouveau cabinet. Channel 12 rapportant qu’il avait déclaré lors de la réunion de dimanche matin qu’il avait « plusieurs fois reçu des informations sur les politiques affectant son ministère par le biais des médias » plutôt que par le gouvernement. Benyamin Netanyahou lui a répondu qu’il serait invité à des réunions du cabinet coronavirus lorsque son ministère serait impliqué dans les problèmes en cours.

Gabriel Attal