(Crédit: Amos Ben Gershom/GPO)

Benyamin Netanyahou: « Il n’y a pas de solutions magiques pour résoudre la crise du coronavirus »

Au début de la réunion hebdomadaire du cabinet dimanche 26 juillet, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a déclaré qu’il n’y avait pas de solution miracle pour résoudre la crise du coronavirus. « La deuxième vague du coronavirus frappe le monde entier, y compris Israël », a précisé le chef du gouvernement. « Nous continuons à travailler avec diligence pour arrêter la propagation du coronavirus. » Benyamin Netanyahou a insisté sur la responsabilité personnelle de chaque citoyen. « Il n’existe pas de solutions magiques. Sans la responsabilité personnelle de chacun d’entre vous, citoyens d’Israël, il est impossible d’arrêter la pandémie. Je dois dire que je constate une amélioration du comportement, mais il faut encore plus: porter des masques, distanciation sociale, hygiène personnelle et éviter les rassemblements. »

Le gouvernement a de plus approuvé le programme de subventions. Il accorde à chaque citoyen du pays une subvention financière d’au moins 750 shekels (189 euros) par personne. Selon le plan, les familles avec un enfant recevront 2 000 shekels, celles avec deux enfants, 2 500 shekels et les familles de trois personnes ou plus, 3 000 shekels. Les personnes de 18 ans et plus recevront 750 shekels.

Gabriel Attal