Le niveau de la sélection israélienne était très amateur avant l'arrivée de Schaffer (Crédit: Facebook)

Adrien Candau: « Emmanuel Schaffer a professionnalisé le football israélien »

Le magazine So Foot a sorti un nouveau numéro spécial sur le mondial de football 1970. Une coupe du monde à laquelle Israël a participé pour la première fois. La seule participation de l’Etat hébreu à l’heure actuelle à une compétition internationale. Les journalistes de So Foot, Adrien Candau et Julien Duez, étaient les invités de Steve Nadjar dans le journal-magazine de Radio J ce vendredi après-midi à 14h. Adrien Candau est revenu sur le parcours d’Emmanuel Schaffer (1968-1970), entraîneur de la nivcheret (sélection) à l’époque. « Le niveau de la sélection était embryonnaire, très amateur. C’est lui qui a professionnalisé le football israélien parce que c’était quelqu’un d’extrêmement résiliant qui est revenu en Allemagne pour apprendre le football, la méthodologie du football allemand qui était le football scientifisé qu’il voulait à l’époque. Les Allemands avaient gagné le mondial en 1954 parce qu’ils étaient très organisés, qu’ils avaient une méthodologie, très en avance sur leur temps. Emmanuel Schaffer est revenu étudier le football à la fin des années 1950 et il a exporté cette façon de jouer au football en Israël. Et c’est comme que la nivcheret est devenue une équipe performante, efficace, qui a réussi à se qualifier pour le mondial. Un mondial où ils ont réussi à tenir en échec notamment l’Italie, qui sera elle même finaliste de la coupe du monde », a expliqué le journaliste de So Foot.

Gabriel Attal