Il est souvent reproché au réseau social américain d'être trop laxiste en ce qui concerne les contenus haineux (Crédit: DR)

L’étoile de David considérée comme une image haineuse par Twitter

L’algorithme de Twitter a classé l’étoile de David dans la catégorie « imagerie haineuse ». Plusieurs utilisateurs qui affichaient le symbole dans leurs photos de profil ont vu leurs comptes supprimés pour violation des règles de contenu sur la plate-forme. Les images en question censurées par le réseau social américain allaient d’une simple étoile blanche de David dans un style graffiti, à une superposition de l’étoile bleue moderne sur le drapeau d’Israël associée à l’étoile jaune que les Juifs ont été forcés de porter durant la guerre. Twitter a logé à la même enseigne l’emblème juif pacifique et les comptes de ceux qui le détournent pour prêcher la haine en ligne. 

Pour Stephen Silverman, directeur des enquêtes et de l’application de la campagne contre l’antisémitisme: « Les entreprises de médias sociaux prétendent souvent ne pas disposer des ressources nécessaires pour lutter contre la haine sur leurs plates-formes, mais Twitter a démenti cette affirmation en démontrant qu’elle a les ressources, mais choisit de cibler le symbole bénin d’une minorité victimisée au lieu des innombrables racistes qui utilisent sa plate-forme en toute impunité. » 

Une erreur dans la surveillance des contenus qui passe mal. Il est souvent reproché au réseau social d’être trop laxiste en ce qui concerne les propos antisémites et haineux débités en ligne. La semaine dernière, la plate-forme a été accusée d’incitation à la haine anti-juive après avoir refusé d’agir lorsque le hashtag #JewishPrivilege était en tendances.