Le test serait réalisé en seulement 30 secondes (Crédit: DR)

Le Technion trouve un moyen d’accélérer le dépistage sanguin du coronavirus de 98 %

Les scientifiques du Technion de Haïfa ont découvert une nouvelle méthode d’analyse particulièrement rapide et peu coûteuse de la composition chimique des échantillons de sang. Une technique qui pourrait permettre un diagnostic précoce du coronavirus. Le test sanguin est effectué en seulement 30 secondes, raccourcissant ainsi le processus d’environ 98% et réduisant son coût d’un taux similaire. 

Les premiers essais seront réalisés pour la détection précoce de diverses tumeurs cancéreuses basées sur des tests sanguins. Cette avancée technologique, publiée dans la revue Nature Communications, a été mise au point par le professeur Tomer Shlomi. Une technologie basée sur la spectrométrie de masse: un dispositif utilisé pour déterminer les concentrations de molécules dans les échantillons biologiques.