L'escalade des tensions continue entre Washington et Pékin (Crédit: Twitter)

Le département d’Etat américain confirme la fermeture du consulat chinois à Houston

Le département d’État américain a confirmé avoir donné instruction aux Chinois de fermer leur consulat à Houston. « La fermeture vise à protéger la propriété intellectuelle américaine et les informations privées. Les États-Unis ne toléreront pas la violation de leur souveraineté et l’intimidation de leurs citoyens par la Chine. Le président, Donald Trump, s’attend à l’équité et à la réciprocité dans les relations américano-chinoises », déclare le communiqué.

La Chine a qualifié la décision de « provocation ». « Il s’agit d’une provocation politique lancée unilatéralement par la partie américaine, qui viole gravement le droit international », a dénoncé devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin. « La Chine condamne fermement cette action scandaleuse et injustifiée », a assuré le porte-parole, menaçant Washington de « représailles ». 

Gabriel Attal