Le chef d'état-major israélien, le lieutenant-général Aviv Kohavi (Crédit: Tsahal).

3,3 milliards de shekel supplémentaires pour le budget de Tsahal

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a exprimé son soutien à la demande de l’armée israélienne pour que 3,3 milliards de shekels (830 millions d’euros) soient allégués au budget militaire. Un appui à Tsahal affirmé malgré la crise économique du coronavirus et les coupes brutales dans le budget de l’État.

Le chef du gouvernement de l’Etat hébreu a chargé ce mercredi 22 juillet, le ministère des Finances de s’unir aux forces de sécurité et au Conseil de sécurité nationale pour rassembler des sources de financement. Des fonds qui serviraient à financer « les opérations militaires de routine, le renfort de la barrière de sécurité qui sépare Israël de la bande de Gaza, ainsi que d’autres missions qui ne peuvent être reportées », a-t-il été indiqué dans communiqué du bureau du Premier Ministre.

Selon ce communiqué, Benyamin Netanyahou a souligné l’importance de permettre à la défense de maintenir la stabilité face aux enjeux sécuritaires du pays « dans les nombreuses arènes qui nous entourent ».