Sascha Krolzig a écopé de 6 mois de prison avec sursis (Crédit: Twitter)

Allemagne: un néo-nazi condamné à de la prison pour avoir insulté un dirigeant communautaire juif

Le verdict est tombé le 10 juillet, Sascha Krolzig, qui dirige le petit parti d’extrême droite Die Rechte, purgera une peine de six mois pour avoir traité le chef de la communauté juive de Herford-Detmold, Matitjahu Kellig , de « fonctionnaire juif insolent » et fait l’éloge des SS. Il avait également exigé un boycott des organisations juives. 

Des injures qui ont été proférées sur le site internet, Die Riechte, après que Matitjahu Kellig ait déclaré dans une interview à la télévision qu’une municipalité locale devrait faire appel à une autre imprimerie pour sa newsletter, puisque celle utilisée avait également diffusé des affiches du parti radical de droite. 

En 2018, un premier tribunal a prononcé contre le néo-nazi une peine de six mois avec sursis pour incitation à la haine et à la calomnie. Un tribunal supérieur a validé la sentence, à laquelle il avait une nouvelle fois fait appel.

La Cour constitutionnelle d’Allemagne a confirmé la peine, estimant que Krolzig avait incité à l’antisémitisme avec des déclarations que les juges ont considérées comme « concrètement menaçantes » et coïncidant totalement avec la propagande nazie. La cour a ajouté que l’histoire allemande rendait nécessaire « une sensibilité accrue dans le traitement de l’utilisation péjorative du mot juif ».