Un défilé à huis clos en raison du coronavirus (Crédit: Twitter)

14 juillet: une fête nationale au format réduit

Covid-19 oblige, le traditionnel défilé militaire sur les Champs-Elysées pour la fête nationale du 14 juillet a laissé la place à un mini-défilé confiné place de la Concorde. Une cérémonie en petit comité marquée par la volonté de rendre hommage aux armées et au personnel soignant. Cette année, la cérémonie a démarré par un hommage spécial au Général de Gaulle, à l’occasion de trois dates anniversaire: le 130e de sa naissance, le 50e de sa mort, et le 80e de l’appel du 18 juin 1940, emblème de la Résistance.

Le reste de la matinée était tourné vers les militaires qui ont œuvré pour lutter contre le coronavirus. L’apport du monde civil était également mis en avant. Dans les tribunes, 1 400 citoyens en première ligne de l’épidémie tels que des soignants, des gendarmes, des pompiers, des familles de victimes du virus, des caissiers ou encore des agents funéraires. En début d’après-midi, le président Emmanuel Macron répondra aux questions de Léa Salamé pour France 2 et de Gilles Bouleau pour TF1 lors d’un entretien télévisé. Il présentera aux Français son plan de relance pour les mois à venir. Une interview qui marquera le début des 600 derniers jours de son mandat. C’est la première fois depuis 2018 qu’il se prête à cet exercice.