Le think thank a présumé d'un gel du traité de paix avec la Jordanie (Crédit: Kobi Gideon/GPO)

Un think thank israélien avertit des conséquences irréversibles d’une annexion en Judée-Samarie

Un groupe de réflexion israélien a organisé la semaine dernière simulant l’application de la souveraineté de parties de la Judée-Samarie par l’Etat hébreu et a averti de ses conséquences dramatiques sur la sécurité de l’Etat et relations diplomatiques. Le plan de souveraineté de Benyamin Netanyahou a replacé la question palestinienne sur le devant de la scène, après avoir réussi au cours de la dernière décennie à la repousser en marge des agendas régionaux et internationaux, a déclaré l’Institut d’études de sécurité nationale (INSS) basé à Tel Aviv. Le think thank a présumé d’une vague de violence et du gel du traité de paix entre l’Etat hébreu et la Jordanie. L’INSS note dans le même temps que la plupart des pays sont en faveur de la création d’un tel Etat, contrairement à l’initiative israélienne soutenue principalement par les Etats-Unis. 

Gabriel Attal