Le journaliste écrivain a organisé le premier congrès sioniste à Bâle ouvrant la voie à un Etat juif (Crédit: DR)

Dimanche marque le 116e anniversaire de la mort de Theodor Herzl

Ce dimanche 12 juillet (20 Tamouz) marque le 116e anniversaire de la mort de Theodor Herzl, , Binyamin Zeev de son vrai nom hébreu, le fondateur du mouvement sioniste. Le journaliste et écrivain est né à Budapest en 1860 où il a effectué ses études dans le milieu des Lumières judéo-allemand laïque. Bien que sa mort en 1904 ait signifié qu’il n’a jamais vu la fondation de l’État d’Israël, sa convocation du premier Congrès sioniste à Bâle, en Suisse, en août 1897, a ouvert la voie à un Etat juif indépendant. Theodor Herzl a écrit plus tard dans son journal: « A Bâle, j’ai créé l’État juif. Si je le disais aujourd’hui publiquement, la réponse serait un rire de toutes les directions. Peut-être que dans cinq ans, 50 ans tout au plus, tout le monde le reconnaîtra. »

Gabriel Attal