La Radio Juive

La rapporteuse de l’ONU affirme que l’élimination de Soleimani est « une violation du droit international »

Agnès Callamard appelle à davantage de sévérité et de régulation concernant les attaques de drone (Crédit: DR)

La rapporteuse spéciale de l’ONU sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires a déclaré, lundi 6 juillet, à l’agence Reuters, que l’attaque américaine au drone ayant éliminé le général iranien Qassem Soleimani et neuf autres personnes, constituait une violation des lois internationales. Dans un rapport qu’elle doit présenter jeudi au Conseil des droits de l’homme, Agnès Callamard appelle à davantage de régulation et de sévérité concernant les attaques au drone. « Les Etats-Unis n’ont pas apporté de preuve suffisante d’une attaque en cours ou imminente contre leurs intérêts, à même de justifier la frappe contre le convoi dans lequel se trouvait Soleimani au moment de quitter l’aéroport de Bagdad le 3 janvier dernier », a affirmé la rapporteuse spéciale de l’ONU. 

Gabriel Attal

LE 07-07-20 - 17:45