La présidente de la Suisse Simonetta Sommaruga (Crédit: capture d'écran vidéo)

La Suisse propose de faire le médiateur entre Israël et l’Autorité Palestinienne

La Suisse propose de servir de médiateur entre Israël et l’Autorité Palestinienne (AP) en organisant un sommet diplomatique, au cours duquel les deux parties tenteront de résoudre leurs désaccords concernant l’application de la souveraineté en Judée-Samarie, selon le Yediot Aharonot. Le pays européen propose aussi de reprendre les négociations entre les parties sur la base du plan de paix de Donald Trump. D’après le quotidien israélien, la présidente suisse, Simonetta Sommaruga, à l’origine de l’initiative, s’est entretenue avec le président, Reuven Rivlin, et le président de l’AP, Mahmoud Abbas. Elle s’est également entretenue il y a deux semaines avec le roi de Jordanie Abdallah II.

La Suisse craint que le plan de souveraineté israélien ne conduise à la violence et à l’instabilité. Simonetta Sommaruga a souligné à Rivlin lors de la conversation que « l’annexion est incompatible avec le droit international ». La présidente a indiqué que la participation de la Suisse aux efforts visant à instaurer une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens repose sur une solution à deux États fondée sur le droit international et les résolutions des Nations Unies. Elle a déclaré que la Suisse ne reconnaîtrait aucun changement sans l’accord des deux parties.

Gabriel Attal