La Radio Juive

La justice ordonne la restitution d’un tableau de maître spolié à une famille juive sous l’Occupation

La Cueillette des pois de Camille Pissaro (Crédit: Wikimedia Commons)

C’est la fin d’un long combat. Le mercredi 1er juillet dans la soirée, la Cour de Cassation a mis un terme à une bataille judiciaire qui opposait deux familles depuis trois ans pour une œuvre du peintre impressionniste Camille Pissaro. Les descendants du collectionneur juif spolié sous Vichy vont pouvoir récupérer leur tableau. 77 ans après avoir perdu la trace de l’œuvre, la famille Bauer va enfin pouvoir la reprendre. La Cueillette des pois de Pissaro était détenue par des Américains qui l’avaient acquis légalement lors d’une vente aux enchères.  

A l’origine, Simon Bauer amateur d’art s’était vu confisquer ses œuvres sous l’Occupation. Grands collectionneurs américains, les époux Toll avaient de leur côté, acheté le tableau pour 800 000 dollars auprès du marchand d’art new-yorkais Christie’s en 1995. Ils affirment avoir toujours ignoré sa provenance. La famille considérait l’œuvre comme perdue jusqu’à ce qu’elle réapparaisse dans une exposition au musée Marmottan-Monet à Paris en 2017. Le couple d’américains avait accepté de prêter le tableau à cette occasion. Les héritiers Bauer avaient pu obtenir son placement sous séquestre au musée d’Orsay et assigner en justice les époux américains. Dès 2017, la justice avait ordonné aux Toll de restituer le tableau à la famille Bauer, exigence réitérée en 2018 en appel. Les juges se sont basés sur l’ordonnance du 21 avril 1945 établissant la nullité des actes de spoliation. Mercredi 1er juillet, les hauts magistrats de la Cour de Cassation ont rejeté le pourvoi des époux Toll et ont rappelé que « les acquéreurs ultérieurs » d’un bien reconnu comme confisqué, « même de bonne foi, ne peuvent prétendre en être devenus légalement propriétaires« .

LE 02-07-20 - 09:37