Benny Gantz: "Le 1er juillet n'est pas une date sacrée" (Crédit: Twitter)

Benny Gantz: « Le 1er juillet n’est pas une date sacrée »

Le Premier ministre adjoint et ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a rencontré ce lundi matin l’envoyé américain, Avi Berkowitz, et l’ambassadeur américain en Israël, David Friedman, au sujet du plan de paix de Donald Trump. L’ancien chef d’Etat major a précisé lors de la réunion que le 1er juillet n’était « pas une date sacrée » et que le plan de paix du président américain était le cadre le plus correct et le meilleur pour faire avancer le processus de paix au Moyen-Orient et devrait être promu auprès de partenaires stratégiques de la région et de l’Autorité palestinienne.

Gabriel Attal