(Crédit: DR)

Alain Soral condamné en appel pour contestation de l’existence de la Shoah

Alain Soral, de son vrai nom Alain Bonnet, a été condamné ce jeudi en appel pour contestation de la Shoah à 5 000 euros d’amende. Une possible d’emprisonnement en cas de non paiement est comprise dans la peine prononcée par le tribunal. La peine a été considérablement allégée puisque le 15 avril 2019, le tribunal correctionnel de Paris avait condamné l’essayiste d’extrême droite à un an de prison ferme pour négationnisme en assortissant cette peine d’un mandat d’arrêt. Le parquet avait cependant décidé de ne pas exécuter ce mandat d’arrêt et d’en faire appel, estimant que le tribunal ne pouvait pas délivrer un tel mandat pour une condamnation au titre de la loi de 1881 sur la liberté de la presse.

Gabriel Attal