Bachar al-Assad (Crédit: DR)

Les Etats-Unis imposent de nouvelles sanctions au gouvernement syrien, y compris à Bachar al-Assad

Mercredi 17 juin, les États-Unis ont imposé des sanctions à 39 personnes et entités, dont le président syrien Bachar al-Assad et sa femme Asma, afin d’étouffer les revenus de son gouvernement dans le but de les ramener aux négociations menées par les Nations Unies. Dans un communiqué annonçant les désignations imposées en vertu de sa nouvelle « loi César » signé par le président, Donald Trump en décembre, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a déclaré que « de nombreuses autres » sanctions contre le gouvernement Assad devraient être attendues dans les semaines et les mois à venir.

Gabriel Attal