L'AIPAC autorise les législateurs à critiquer Israël sur l'application de la souveraineté en Judée-Samarie (Crédit: Pinterest)

L’AIPAC autorise les législateurs à critiquer Israël sur l’application de la souveraineté en Judée

Le principal lobby pro-israélien aux États-Unis affirme aux législateurs qu’ils sont libres de critiquer le plan d’application de la souveraineté imminent d’Israël en Judée-Samarie – tant que la critique ne va pas plus loin. Jusqu’à présent, le groupe est resté publiquement silencieux. Mais en privé, l’AIPAC dit aux législateurs que tant qu’ils ne poussent pas à limiter l’aide des États-Unis à Israël, ils peuvent critiquer le plan d’annexion. On ne sait pas jusqu’à quel point l’AIPAC presse les législateurs. Un porte-parole n’a fait aucun commentaire, sauf pour signaler une déclaration du 11 mai dernier mettant en garde contre les propositions visant à réduire les liens avec Israël en cas d’application de la souveraineté. « Faire quoi que ce soit pour affaiblir cette relation vitale serait une erreur », a alors déclaré l’AIPAC.

Gabriel Attal